Église San Stae : à voir

  • 4 min de lecture

L’Église San Stae, unique et captivante, est un lieu de culte catholique situé au cœur de Venise, dans le pittoresque quartier de Santa Croce. Dans cet article, nous explorerons l’histoire, l’architecture et les œuvres d’art qui font de cette église un véritable joyau de la ville lagunaire.

Histoire

L’Église San Stae a une histoire riche et fascinante, remontant au XIIe siècle. Initialement fondée sous le titre de Saint Isaïe le Prophète, l’église a subi diverses transformations au fil des siècles. Passant de paroisse filiale de San Pietro à église collégiale, San Stae a toujours joué un rôle important dans la vie religieuse de Venise. En 1681, les procurateurs de la fabrique ont décidé de reconstruire l’église, en changeant son orientation et en créant une façade baroque inspirée par Palladio.

La Façade

La façade de l’Église San Stae est un chef-d’œuvre baroque, caractérisé par un ordre géant de demi-colonnes, des entablements rythmiques et de riches sculptures réalisées par des artistes renommés de l’époque. Le tympan du portail est percé d’un rosace élaboré et couronné par un groupe sculptural représentant le miracle de la conversion de Saint Eustache. Les statues acrotères et les bas-reliefs racontent des histoires de foi et de martyre, créant une atmosphère évocatrice et sacrée.

L’Intérieur

Conçu par l’architecte Giovanni Grassi, l’intérieur de l’église présente une nef unique avec un plafond voûté et trois chapelles de chaque côté. Le presbytère est dominé par un autel monumental avec un tabernacle en forme de tempietto et des fresques représentant des scènes sacrées. Les murs latéraux accueillent un cycle de peintures dédiées aux douze apôtres, réalisées par divers artistes vénitiens du début du XVIIIe siècle.

Chapelles de droite

Les chapelles de droite sont ornées d’œuvres d’art de grande valeur, incluant la toile de la Conversion miraculeuse de Saint Eustache par Giuseppe Camerata et Saint Oswald en gloire par Antonio Balestra. Chaque chapelle raconte une histoire de foi et de dévotion, enrichissant l’expérience spirituelle des visiteurs.

Chapelles de gauche

Les chapelles de gauche sont dédiées aux familles patriciennes vénitiennes, comme les Foscarini, et présentent des œuvres d’art de grande valeur artistique et historique. Parmi les pièces les plus notables figurent le Crucifix de Giuseppe Torretto et la toile de l’Assomption par Francesco Migliori, transmettant un sens de la sacralité et de la beauté.

La Sacristie

La sacristie de l’Église San Stae est un lieu de grande évocation, enrichi de peintures et sculptures qui racontent des histoires de foi et de miracles. Parmi les œuvres les plus significatives se trouvent la peinture Christ mort par Pietro Della Vecchia et les tondi représentant le Miracle du né aveugle et la Prédication du Christ. La sacristie est un lieu de paix et de contemplation, idéal pour ceux qui souhaitent s’immerger dans l’atmosphère sacrée de l’église.

L’Orgue

L’orgue à tuyaux de Gaetano Callido, situé à la contre-façade, est un véritable chef-d’œuvre de l’artisanat et de la musique. Décoré de motifs végétaux, de chérubins et d’anges musiciens, l’orgue crée une atmosphère magique et solennelle lors des services religieux. Sa majesté et sa beauté en font l’un des trésors cachés de l’Église San Stae.

L’Église San Stae est bien plus qu’un lieu de culte ; c’est un véritable coffre aux trésors artistiques et spirituels. Son histoire millénaire, son architecture baroque et les œuvres d’art qu’elle abrite en font un lieu unique au monde, à visiter et à admirer avec des yeux pleins de merveille et un cœur empli de dévotion.

Ne manquez pas l’occasion de découvrir la beauté et la spiritualité de l’Église San Stae, un lieu qui vous laissera sans voix et remplira votre âme d’émotions profondes. Venez la visiter et laissez-vous enchanter par sa magnificence et sa sacralité.