Église Santa Maria del Giglio : à voir

  • 3 min de lecture

Si vous êtes passionné d’art et d’histoire, vous ne pouvez pas manquer de visiter l’Église Santa Maria del Giglio, située au cœur de Venise, dans le quartier de San Marco. Ce lieu de culte catholique, également connu sous le nom de Santa Maria Zobenigo, est un véritable joyau architectural qui englobe des siècles d’histoire et de tradition.

Histoire

Selon des sources anciennes, l’église remonte au Xe siècle et a été construite par la famille Iubanico ou Giubenico, avec des contributions d’autres familles vénitiennes importantes. À l’origine une église paroissiale, elle a subi plusieurs reconstructions à cause des incendies, jusqu’à atteindre son apparence actuelle après la restauration de 1680. Pendant les suppressions napoléoniennes, l’église avait juridiction sur plusieurs branches, mais elle est actuellement une église rectorale dépendante de San Moisè.

Structure de l’Église

L’apparence extérieure de l’Église Santa Maria del Giglio est dominée par la majestueuse façade baroque, œuvre de l’architecte Giuseppe Sardi da Morcote. La façade est caractérisée par une série de niches avec des statues et des bas-reliefs, entrecoupées de colonnes ioniques et corinthiennes. Au centre du second ordre se trouve la statue d’Antonio Barbaro, attribuée au sculpteur flamand Giusto Le Court. La façade a été décrite comme un exemple de « célébration personnalisée » de l’architecture baroque vénitienne.

Fait Intéressant : Sur la façade, il y a six cartes stylisées en pierre représentant les lieux où Antonio Barbaro a mené ses activités en faveur de la République de Venise.

La Façade

L’érection de la façade en marbre de l’église a été financée par un legs de 30 000 ducats d’Antonio Barbaro. La façade est considérée comme un chef-d’œuvre du baroque vénitien, avec de nombreuses statues et bas-reliefs racontant l’histoire de la famille Barbaro. La présence de Victoires dans les pendentifs et d’Atlantes attribués à Tommaso Rues donne à la façade une atmosphère unique et évocatrice.

L’Intérieur

L’intérieur de l’église comprend une nef unique, avec trois chapelles latérales de chaque côté. La chapelle principale, couverte par une voûte en lunette, abrite deux sculptures représentant l’Annonciation. Parmi les œuvres d’art intérieures, se distingue le tableau Madonna avec l’Enfant et Saint Jean-Baptiste de Pieter Paul Rubens, le seul tableau du maître flamand conservé à Venise.

L’Église Santa Maria del Giglio est un lieu incontournable pour quiconque souhaite plonger dans l’histoire et l’art vénitiens. Découvrez les merveilles de ce joyau architectural et laissez-vous enchanter par sa beauté intemporelle.